dimanche 5 mars 2017

Et oui, ça continue!


Après l'installation du Haut Conseil de la Famille, de l'Enfance et de l'Age (CFEA) le 13 décembre dernier, le collectif CEP-Enfance, représenté par Elsa Deransart et Dominique Hocquard, a participé à déjà 2 séances du conseil de l'enfance et de l'adolescence du HCFEA et à la première séance en plénière du HCFEA, réunissant les 3 formations spécialisées (famille, enfance et adolescence, âge) le 1 février 2017. Les documents concernant le HCFEA sont accessibles sur le site: http://www.hcfea.fr/.

Les principes méthodologiques mis en avant par le CEP-Enfance sont les suivants:

- Privilégier une démarche à vocation plurielle, intégrée, transversale et interinstitutionnelle pour sortir des impasses du cloisonnement dans lesquelles sont trop souvent formulées les politiques publiques. Lier les questions d'éducations, du soins, de la protection....aux questions politiques économiques et sociales plus globale, à la question de l'emploi, de l'équilibre homme-femme....

- S’appuyer sur des actions et expériences de terrain susceptibles d’inspirer une stratégie intégrée qui articule de manière cohérente les dimensions permettant à un enfant de grandir, qui contribue à lutter contre tout facteur de fragilisation des enfants et qui garantisse la continuité et la cohérence de l’accueil, et les conditions du développement et de l’épanouissement de chaque enfant et de chaque jeune. 

- Ne pas oublier ce principe qui conditionne tous les autres : L’enfant doit être considéré comme un sujet « politique » et pas seulement comme l’objet des politiques publiques ou d’une instance…

Lors de l'AG du 3 décembre 2016 le CEP-Enfance a rédigé les recommandations suivantes concernant les thèmes à aborder prioritairement:

« Le CEP- Enfance souhaite que la formation Enfance du HCFEA construise un cadre d’action, afin de :
- Lutter contre tout facteur de fragilisation des enfants. En effet, une société qui accepte durablement de laisser des enfants dans des conditions de vie précaire a des effets sur tous.
- Garantir la continuité et la cohérence de l’accueil, ainsi que les conditions du développement et de l’épanouissement de chaque enfant et de chaque jeune.
- Ce cadre, et sa mise en œuvre, doivent faire l’objet de concertations interministérielles et être inscrits dans la loi. »

Pour lire le compte-rendu de la séance du 17 janvier 2017 du conseil de l'enfance et de l'adolescence: cliquer ici

Pour lire le compte-rendu de la séance du 1er février 2017 de la séance plénière et de la séance du conseil de l'enfance et de l'adolescence: cliquer ici



dimanche 9 octobre 2016

La formation Enfance 
du Haut Conseil de la Famille, de l'Enfance et de l'Age: 
très bientôt en place!


Le décret portant création du HCFEA, avec notamment des éléments sur l'instance "Enfance" va paraître très prochainement.

Suite à l'AG du mois de juin 2016, le collectif a demandé à rencontrer, de nouveau, le cabinet de Mme Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femme, afin de lui faire part de ses propositions quant à la composition de l'instance "Enfance".

Le 7 septembre, une délégation du collectif a rencontré Mme Marie Derain et Jean-François Meira, du cabinet de la Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes. Pour lire le compte-rendu de cette rencontre: cliquer ici

Au-delà de quelques ajustements institutionnels en cours, le CEP-Enfance prend acte de la volonté gouvernementale d'engager une politique de l'enfance et de l'adolescence ambitieuse. Il tient à souligner que sa mobilisation partagée par de nombreux acteurs du monde de l'enfance et de l'adolescence, a largement pesé dans la mise en oeuvre de cette initiative politique.
Pour autant, de nombreuses questions restent en suspens, notamment celles liées à la composition et au fonctionnement de la formation "Enfance" du HCFEA.

A cet égard, le collectif rappelle l'importance qu'il attache aux thèmes et aux contenus qui seront abordés dans cette formation et alerte sur toute tentative de limiter les travaux à une logique de commande, fixée à priori et qui ne procéderait pas des réalités liées aux problématiques de terrain.

En tout état de cause, les actions et la mobilisation du CEP-Enfance vont se poursuivre afin qu'une vraie politique de l'enfance et de l'adolescence voit enfin le jour.


vendredi 11 décembre 2015


Communiqué de presse du CEP-Enfance 9 décembre 2015

L'ENFANCE OBTIENT ENFIN SA PLACE 
DANS UN HAUT CONSEIL AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE


Le parlement, dans le cadre de la loi sur l'adaptation de la société au vieillissement, crée un Haut Conseil de la Famille, de l'Enfance et de l'Age (HCFEA), qui comportera une formation spécialisée dédiée à l'Enfance.

Pour la première fois, une instance consacrée à l'enfance est instituée au sein d'un Haut Conseil placé auprès du Premier Ministre.
Le CEP-Enfance, collectif Construire Ensemble la Politique de l'Enfance, se réjouit de cette avancée. 
Depuis janvier 2014 nous agissons pour la création d'un Conseil National de l'Enfance et d'une instance interministérielle en vue de construire une grande politique de l'enfance.

Le CEP-Enfance se félicite que sa mobilisation, partagée par de nombreux acteurs du monde de l'enfance, ait permis ce premier succès.

Demain, ce HCFEA doit nous conduire à l'élaboration et la mise en oeuvre d'une politique globale et cohérente en faveur de l'enfance, construite avec l'ensemble des acteurs concernés et engagés dans ce domaine.

Ainsi, les actions du collectif CEP-Enfance vont se poursuivre avec toutes les forces qui le composent pour qu'une telle politique advienne.

Contacts: Elsa Deransart et Natacha Chartier
@: cep.enfance@gmal.com
Blog: cep-enfance.blogspot.com
facebook: collectif CEPE - Construire Ensemble la Politique de l'Enfance-
Twitter: cepenfance

pour télécharger le communiqué en pdfcliquer ici




jeudi 19 novembre 2015

Communiqué:

Suite aux évènements tragiques qui viennent de meurtrir la capitale dans la nuit du 13 au 14 novembre, nous partageons la douleur des victimes et nous nous associons à la peine de leurs proches.

Aujourd'hui, envers et contre toute terreur nous avons le devoir de poursuivre notre action en rappelant les valeurs de notre collectif: liberté, humanité, solidarité et démocratie.

Avec les enfants et les adultes d'aujourd'hui, pour les enfants et les adultes de demain, notre citoyenneté et notre humanité feront barrage et protègeront nos libertés, notre démocratie et notre héritage des lumières.

lundi 28 septembre 2015


La création d'un Haut Conseil de la Famille, de l'Enfance et de l'Âge dans le cadre de la loi sur l'Adaptation de la société au vieillissement a été discutée, le 15 septembre dernier, en 2ème lecture à l'Assemblée Nationale et sera rediscutée en 2ème lecture au Sénat le 28 octobre.

A la dernière AG du collectif ( le 19 septembre 2015)  nous avons donc travaillé de nouveau des propositions d'amendements, à partir de ceux que nous avions déjà transmis au ministère lors de la première lecture. Nous avons repris les concepts précédemment discutés lors des AG tout en ré-définissant des priorités et notamment ce qu'il est indispensable de soutenir et défendreVous pouvez retrouver ces amendements en cliquant sur ce lien


lundi 22 juin 2015

Le collectif CEP-Enfance publie un communiqué de presse suite au remaniement ministériel du 17 juin, où Mme Laurence Rossignol, Secrétaire d'Etat chargée de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie, c'est vu confier l'Enfance.

L'annonce de cette attribution d'une compétence complémentaire explicitement ciblée sur l'enfance est, pour le collectif CEP-Enfance, le signe d'un début de prise en compte institutionnelle de nos travaux et de nos appels à construire ensemble une politique de l'enfance qui porte un regard global sur la singularité du développement de chaque enfant en lien avec ses environnements.

Pour cette raison et pour ré-affirmer publiquement notre motivation à contribuer à l'élaboration de cette politique, nous publions ce communiqué:

pour télécharger le communiqué de presse en pdf: cliquer ici
contacts: Anne Masson et Elsa Deransart: cep.enfance@gmail.com 

dimanche 10 mai 2015

Le collectif CEP-Enfance

Initiative pour la création d'un Conseil National de l'Enfance
et d'une Instance Interministérielle à l'Enfance



Préambule


"Face au mal-être grandissant des enfants et des jeunes ressenti également par leurs parents et les professionnels qui les entourent, nous constatons que les politiques actuelles nationales et locales relatives à l’enfance, malgré leur bonne volonté affichée, montrent la limite des réponses préfabriquées, du saupoudrage, du morcellement. 
Face aux bouleversements économiques, culturels et sociaux, avec un renforcement des inégalités,  quel avenir pour un pays, sans une politique ambitieuse et cohérente pour l'enfance et la jeunesse ?   

Voici pourquoi,  plus de 100 organisations familiales, professionnelles, culturelles... ici ensemble réunies veulent rompre avec les politiques de rustine et de replâtrage et proposent les moyens d’une nouvelle donne pour construire ensemble LA politique de l'enfance.”

Rassemblées au sein du Collectif national CEP-Enfance – « Construire Ensemble la Politique de l’Enfance » elles lancent un appel pour qu’une véritable politique de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse soit co-construite, avec l’ensemble des acteurs concernés. 

Elles proposent la création d'un dispositif combinant deux instances, un Conseil National de l’Enfance et une Instance Interministérielle à l’Enfance.Le 28 janvier 2014, au sénat, le CEP-Enfance rend public son appel adressé au président de la république et invite les citoyens à s'en saisir. 

La vidéo




Le texte de la vidéo

télécharger le texte de la vidéo (résumé de l'appel) en pdf : cliquer ici

Nous, acteurs du monde de l'enfance, rassemblés au sein du Collectif CEP-Enfance – « Construire Ensemble la Politique de l’Enfance », constatons depuis de nombreuses années l'absence d'une politique nationale globale et cohérente pour la petite enfance, l'enfance et la jeunesse.

Nous appelons à la mise en place de cette politique par la création d'un dispositif combinant deux instances:
  • Un Conseil National de l’Enfance
  • Une Instance Interministérielle à l’Enfance.


L‘enfant est au centre de nos préoccupations et de nos actions. Pour nous, chaque enfant est une personne unique dont le développement est singulier ; il est titulaire des mêmes droits que tout être humain mais il nécessite une écoute et une attention particulières.
Les questions liées à l’enfance et à la jeunesse sont complexes, car elles sont multidimensionnelles:

  • sociales, 
  • psychologiques, 
  • médicales, 
  • éducatives, 
  • politiques, 
  • économiques, 
  • culturelles et éthiques 
  • et pluri-institutionnelles. 

Elles concernent de multiples acteurs, tant politiques que relevant de la société civile :

  • État, 
  • Collectivités territoriales, 
  • Sécurité sociale, 
  • Associations… 
  • et en premier lieu les parents et les familles.


L'action politique se doit d'être ambitieuse sur ce sujet qui concerne l'avenir de notre société : les enfants d'aujourd'hui sont les adultes de demain. C'était tout le sens d'une des priorités affirmée par le candidat François Hollande. « Je veux remettre l’éducation et la jeunesse au coeur de l’action publique ».
Cependant les mesures et l'organisation mises en place par le gouvernement ne sont pas à la hauteur des enjeux ! En particulier, elles ne remédient pas à l’éclatement et au cloisonnement des politiques. Il manque une instance politique nationale forte qui fixe le cap pour une prise en compte globale de l’enfant, dès le plus jeune âge jusqu'à l’âge adulte.

Et pourtant, partout des actions se développent et démontrent une pertinence qui ne demande qu'à être transmise, par une meilleure coordination au niveau national.
Ces initiatives font la preuve qu'une autre logique est possible, que d’autres conceptions de l’enfant, humanisantes et éthiques se pratiquent. Une approche de l'éducation au sens large, et une prévention, prévenante et non stigmatisante, pourraient devenir la matrice d'une politique renouvelée de l'enfance.


Nous, signataires du présent appel, demandons solennellement :
LA MISE EN PLACE D’UNE VÉRITABLE POLITIQUE DE L’ENFANCE ET DE LA JEUNESSE, porteuse d’une vision globale de l’enfant, tout en permettant une prise en compte des spécificités inhérentes à chaque âge et à la variété des situations que les enfants rencontrent.

Elle doit être co-construite par l’ensemble des acteurs et des décideurs concernés:

  • Enfants, 
  • Parents, 
  • Pouvoirs publics, 
  • Professionnels, 
  • Acteurs de la société civile.

Pour cela nous appelons à constituer d'urgence un DISPOSITIF COMBINANT DEUX INSTANCES,

  • Un CONSEIL NATIONAL DE L’ENFANCE 
  • Une INSTANCE INTERMINISTÉRIELLE À L’ENFANCE

qui rassemblent et portent cette politique nationale de l’enfance et de la jeunesse, coordonnée depuis l’aube de la vie jusqu'à l’entrée dans l’âge adulte.


Vous trouverez le texte complet de l'appel dans l'onglet "L'appel" sur ce blog.

Construisons ensemble la politique de l'enfance!